Canoë ROCCA


Restauration d'un canoë ROCCA modèle Madeira des années 50.

Historique du Madeira

Les frères ROCCA, Dominique à gauche et Oreste à droite sont de part et d'autre la première version du Madeira.
Cette photo a vraisemblablement été prise entre 1946 et 1948.

(Archives Patrick ROCCA - Valère GAUSSEN)

Dans une réclame de 1947, "Canoës ROCCA constructeurs" présente son canot à moteur MADEIRA comme une embarcation familiale faite pour transporter 4 à 5 personnes avec un moteur de 2 CV à 10 CV, tout en restant apte à naviguer à la voile et à la pagaie.

Généralement il était mû par un moteur Lutétia. Dans cette première version il y avait des sièges de type canoë à l'arrière et au milieu. Le pilote avait un volant et on peut supposer que la personne assise à l'arrière s'occupait des gaz.
















(Archives Gérard V.)

Dans la réclame à droite de 1952, on peut noter le prix reporté à la main. Il valait donc 58 000 Francs. Pour donner un ordre de grandeur,  une Renault 4 CV valait environ 440 000 francs en 1947.






Le "CR 50" restauré et exposé au Nautic en 2015 sur le stand du cercle du motonautisme classique.






Sa restauration


Etat des lieux : un décapage complet est nécessaire. Le bois a grisé avec le temps. Il y a de nombreuses tâches noires. La vrillette du bois est présente. Certaines membrures sont très fragilisées ...



Certaines pièces de bois seront remplacées (quille d'échouage) et d'autres réparées et rigidifiées (plat-bord et membrures).


Sur l'arrière, sous la ligne de flottaison, des virures du bordé et une membrure sous le banc arrière sont à réparer.



Après réparation

Le logo d'origine est encore visible et pourra être conservé.















Début du décapage thermique et ponçage de la coque.











Atténuation des tâches noires avec du Dilunett d'Owatrol        Démontages des courbes

Décapage de la ferrure d'étrave



Avec de la patience, beaucoup d'huile de coude, un grattoir, du décapant thermique, du décapant chimique, de nombreux rinçages à l'eau,  le Madeira finit par retrouver une certaine jeunesse...




Essai avec le moteur à poste.
Dans un premier temps, les navigations seront réalisées avec un Evinrude LightWin de 1961 de 3 cv.
Ce moteur est léger et silencieux.






Deux quilles d'échouage supplémentaires ont été posées pour rigidifier le fond de la coque





L'acajou est très sec et par conséquent le bois s'est rétracté et laisse un espace important entre les virures.

Un vernissage direct ne semble pas conseillé.

Il est préférable de saturer au préalable avec du Deks Olje D1.
Le bois a bu environ 4 litres de D1 !

Seul l'extérieur est vernis au D2 (4 couches).





 
Les bancs  sont refaits avec du Sapelli (18mm d'épaisseur) 



Les supports de dame de nage en bronze ont été décapés au mirror


Les dames de nage ont été trouvées sur Leboncoin




Les premiers essais - mai 2014






















Evinrude LightWin de 1961




Première mise à l'eau à Rennes - traversée de la ville - 17 mai 2014


un peu les pieds dans l'eau, il faut que la coque gonfle...


Arrivée en plein centre de Rennes avec la cathédrale en arrière plan


une cale nouvellement aménagée à la sortie de Rennes





Une petite vidéo



avec 3 personnes à bord 8.5 km/h max ... 


-----------------------------

Première sortie officielle au Rendez-vous de l'Erdre en août 2014



A coté d'un Madeira avec Mercury 6 cv de 1945










-------------------------------

Autre modèle ROCCA de type Canoë

Le modèle "camping " de ROCCA





Documentation de l'époque (sources CMC et lacanoterie.com)




Les différents types de gréement.




Les moteurs de l'époque montés sur les dinghies



Canot-Madeira 48 500 francs avant 1950


--------

Autres modèles

version équipée avec des avirons



modèle plus ancien avec un moteur GOÏOT


vendu chez OSENAT





version polyester de 1960




Liens : 




Plan, forme d'un canoë et terminologie